17/08/2017

René Magritte a dit…

Rien n'est confus, sauf l'esprit…

00031972.jpg 

Le mot Dieu n'a pas de sens pour moi, mais je le restitue au mystère, pas au néant !

06:55 Écrit par humour...pas toujours... dans La vie.. | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook | | |

Professeur de psychologie !

000000000001 cedric 6 ans.jpgUn professeur de psychologie commence son cours :

- Aujourd'hui, nous allons étudier les différents stades de la colère.

Il fait venir un téléphone dans la salle, compose un numéro au hasard et demande :

- Bonjour Madame, pourrais-je parler à Jacques, s'il vous plaît?

- Vous faites erreur, il n'y a pas de Jacques à ce numéro.

Il se tourne alors vers les étudiants et dit :

- Vous venez d'assister à la phase de mise en condition.

 

Il recommence et la dame, un peu agacée, répond :

- Je vous ai déjà dit qu'il n'y avait pas de Jacques ici!

Il réitère une bonne douzaine de fois, raccroche après s'être fait hurler

dessus par cette dame devenue hystérique et s'adresse à son auditoire :

- Voilà enfin le niveau ultime de la colère.

 

Là-dessus, un étudiant lève la main :

- Monsieur, il y a pourtant un stade supérieur.

 

Et, pour illustrer, il se saisit du téléphone, compose encore une fois le même numéro et dit :

- Bonjour Madame, je suis Jacques. Y a-t-il eu des messages pour moi ?

06:25 Écrit par humour...pas toujours... dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |

16/08/2017

Julien Green a dit…

Il y a autant de générosité à recevoir qu'à donner… 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000 b duo.jpg

La pensée vole et les mots vont à pied. Voilà tout le drame de l’écrivain !

06:55 Écrit par humour...pas toujours... dans La vie.. | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook | | |

Le vieux curé "à l'ancienne"...

Croix.gifDans un village de Vendée, le vieux curé "à l'ancienne", ne voulait pas entendre les femmes lui dire en confession qu’elles avaient trompé leur mari.

 

 Si bien que lorsque c'était le cas, il leur demandait de dire : "Monsieur le curé, je suis tombée dans le lavoir."

 

Un jour, le vieux curé part à la retraite et un jeune prêtre vient le remplacer,.

 

Avant de partir le vieux curé, le présente aux notoriétés et lui explique la vie du village mais bien sûr sans dévoiler le secret de la confession.

 

Chaque dimanche l'église est pleine mais à la confession, le vendredi, une phrase revient relativement souvent: "Monsieur le curé, je suis tombée dans le lavoir.”

 

Au bout de quelques semaines, le jeune prêtre va voir le maire à la fin de l'office et lui demande de faire faire le plus rapidement possible des travaux au lavoir pour arrêter tous ces accidents.

 

Le maire, étant au courant de la fameuse phrase, lui tape sur l’épaule et le rassure en lui disant que ce n’est pas bien grave et qu’il n’y a jamais eu de blessées.

 

Le jeune curé lui répond: "A votre place, je ferais tout de même quelques travaux car votre épouse est tombée trois fois dedans cette semaine !"

06:25 Écrit par humour...pas toujours... dans Humour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | |

15/08/2017

Julien Green a dit…

Il y a autant de générosité à recevoir qu'à donner… 

(1) (1)(2).jpg

La pensée vole et les mots vont à pied. Voilà tout le drame de l’écrivain !

06:55 Écrit par humour...pas toujours... dans La vie.. | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | | |

?

homme0025.gifUn jeune apprenti débute chez un pharmacien.

Il découvre, sur une étagère, un bocal dont on a noté sur l’étiquette : <>.

Il demande :

– A quoi sert ce médicament ?

– Ah ça, c’est ce que l’on donne aux clients lorsqu’on n’arrive pas à lire l’ordonnance !

                                                             oOo

 

Un brocanteur se rend dans une ferme, dans l’espoir d’y trouver quelques meubles ou bibelots anciens.

Il entre et voit un petit chat qui est en train de boire son lait dans un bol chinois de l’époque Ming. Aucun doute possible, le bol est authentique.

 

Arrive le paysan :

– Bonjour monsieur, dit le brocanteur. Je vois que vous avez un bien joli petit chat. Voulez-vous me le vendre ?

– Mais bien sûr c’est 50 euros.

 

Le brocanteur donne un billet de 50 euros, puis rajoute:

– Vous pouvez aussi me vendre son bol ? Comme il a l’habitude de boire son lait dans ce bol, autant que je l’emporte aussi.

– Ah non monsieur, le bol du chat n’est pas à vendre.

– Mais pourquoi ?

– Parce qu’avec ce bol de l’époque Ming, j’arrive à vendre 2 à 3 chatons par semaine…

06:26 Écrit par humour...pas toujours... dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |

14/08/2017

Robin Williams a dit…

À la naissance, on nous donne une étincelle de folie. On n'est rien si on la perd… 

( 1) (1) (5) corbeau et chat.jpg

Celui qui pense qu’on ne peut pas changer le passé c’est qu’il n’a pas encore écrit ses mémoires !

06:55 Écrit par humour...pas toujours... dans La vie.. | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook | | |

Un délice que cette langue qui est la nôtre!

000@.gifAh que c'est beau....toutes les subtilités et les richesses de la langue française.

Ne dit-on pas que la langue française est très difficile à apprendre ?

 

En voici un exemple :

Une vieille demoiselle se présente chez un notaire pour enregistrer l'acte d'achat de sa maison récemment acquise.

 

Le notaire l'invite à s'installer, appelle son clerc, et lui demande textuellement :

 

"Veuillez, s'il vous plait, ouvrir la chemise de mademoiselle, examiner son affaire, et... si les règles ne s'y opposent pas, faites une décharge pour qu'elle entre en jouissance immédiate !"

 

On n'a toujours pas rattrapé la vieille fille !

 

Selon moi, elle n'aurait pas dû fuir : Elle aurait dû essayer de tirer les choses au clerc....!

06:25 Écrit par humour...pas toujours... dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |

13/08/2017

Gilbert Cesbron a dit…

Que ce monde soit absurde, c'est l'affaire des philosophes et des humanistes. Mais qu'il soit injuste, c'est notre affaire à tous… 

00039704.jpg

Il y a deux sortes de journalistes : ceux qui s’intéressent à ce qui intéresse le public ; et ceux qui intéressent le public à ce qui les intéresse - et ce sont les grands !

Sa pièce entre autre, 'Il est minuit, docteur Schweitzer' (1950)

06:55 Écrit par humour...pas toujours... dans La vie.. | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | | |

Un prof ...

homme-gif-005.gifUn prof discute des Dix Commandements avec ses élèves de 5 et 6 ans.

 

Après avoir expliqué le commandement “honorer” ton père et ta mère, il demande :

– Y a-t-il un commandement qui nous enseigne comment traiter ses frères et ses soeurs?

 

Un petit garçon (l’aîné d’une famille) répond:

– Tu ne tueras point.

 

 

 oooOooo

 

Papy explique à son petit-fils :

- Quand j’ai des problèmes de digestion, je bois une bière …

- Quand je n’ai pas d’appétit, je bois un pastis,

- Quand j’ai une baisse de tension, je bois du blanc,

- Quand j’ai un peu trop de tension, je bois du rouge,

- Quand je fais de la tachycardie, je bois un grand verre de whisky,

- Quand j’ai un coup de froid, je bois du grog,

- Quand j’ai une indigestion, je bois un verre de cognac

 

- Papy, et quand c’est que tu bois de l’eau ?

 

- Tiens, c’est bien d’en parler, c’est une maladie que je n’ai encore jamais eue !

06:25 Écrit par humour...pas toujours... dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |