02/10/2016

Pierre Corneille a dit...

A qui sait bien aimer, il n’est rien d’impossible...

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000 bavard amoureux aide 11.jpg

Aux âmes bien nées, La valeur n’attend point le nombre des années !

06:55 Écrit par humour...pas toujours... dans La vie.. | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour Chadou, alors vive l'Amour majuscule... avec qui tout semble possible ! Bon dimanche à toi, ici sous la pluie, bises

Écrit par : jill bill | 02/10/2016

Répondre à ce commentaire

Ô rage, ô désespoir, ô vieillesse ennemie ... heureusement que la jeunesse du Cid a pu lutter contre cette infamie ...
tu me replonges au coeur même de ma jeunesse qui a créé la valeur de mes longues années advenues ...
amitié .

Écrit par : marie-claude | 02/10/2016

Répondre à ce commentaire

hello ma hadou
trop mignonne ta photo ah l'amour toujours...

douce journée Chadoudou
bisous et a Roucky ♥♥

Écrit par : nays | 02/10/2016

Répondre à ce commentaire

surtout ne faut pas oublier le i à aimer
doux dimanche Chadou
bisous

Écrit par : fruito | 02/10/2016

Répondre à ce commentaire

bisous et beau post chadoudoud ce dimanche

Écrit par : aman bou | 02/10/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chadou,

La valeur n'attend pas le nombre des années mais les années peuvent la bonifier..

J'ai un nouveau petit chat..Pirate, enfin pas petit, c'est un gros pépère que je vais mettre au régime..-)) Il est encore craintif et a qq séquelles de sa vie d'errance mais il aime les câlins, et il en redemande...Donc, un peu de patience et de temps avant qu'il ne s'acclimate complètement..

Bisous et plein de caresses à Roucky..!!

Écrit par : Cassandre | 02/10/2016

Répondre à ce commentaire

bon dimanche avec des averses
feuilleautomne

Feuille d'automne

Feuille d'automne
Bijou vermeil
Qui tourbillonne
Dans le soleil,
Flambe l'automne
Pourpres et ors
Qui vermillonnent
Tel un trésor.

Feuille dansante
Dans le vent fou
Qui, frissonnante
Tombe à genoux
En la supplique
Des feux mourants,
Mélancoliques
Dans leurs tourments.

Sème l'automne
Sur les étangs
Combien s'étonne
Le cygne blanc
Qui, sous les aunes
S'en va glissant.
L'air monotone
Va s'imprégnant.

Dans les vallées
Au cœur saignant
Taches rouillées
Feuilles de sang,
Les feuilles mortes,
Les souvenirs
Vont en cohorte
Semblant s'unir.

Ces fleurs du rêve
Tombent en pleurs
Avec la sève
D'anciens bonheurs.
Les feuilles mortes,
Leurs parfums lourds
Ferment la porte
De nos amours.

Charlotte Serre

Écrit par : el lobo | 02/10/2016

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Chantal,
Pierre Corneille avait bien raison :D
Comment vas tu ? as tu passé un bon dimanche ?
Il commence à faire frisquet chez moi ... Passe une bonne soirée, grosses bises, Véronique

Écrit par : Une fleur de Paris | 02/10/2016

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,
Merci pour votre commentaire. Vous savez avec les téléphones portables il n'est pas possible logiquement de faire des réglages comme avec un véritable appareil photo. Pour faire une photo il ne suffit pas uniquement d'appuyer sur un bouton, il faut tenir compte de certains paramètres, comme par exemple de ce que l'on appelait la sensibilité de la pellicule "le nombre d'asa, 100 asa, 200 asa, etc...etc..." en numérique il y a l'équivalent en réglage ce qui évite ce que l'on appelle le bruit numérique, "anciennement le grain que l'on avait sur les photos tirage papier". D'autre part il y a aussi la profondeur de champs, soit avoir la photo nette du premier au dernier plan pour les photos de paysages par exemple, ou bien nette uniquement en premier plan pour les photos de portrait, etc...etc...! Je pense que certains téléphones portables possèdent peut-être maintenant des possibilités de réglages, mais bon comme je n'ai pas de portable sophistiqué je ne sais pas! Autrement j'espère que vous allez bien. Je vous souhaite une bonne fin de soirée, et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

Écrit par : columbo1962 | 02/10/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chadou,
Ah, j'ai envie de répondre : "aimer est plus fort que d'être aimé"... N'est-il pas plus facile de se faire aimer que d'aimer ? Moi, je pense.
J'espère que tu as passé un bon weekend. Le mien a été chargé, avec en prime un bug sur le pc qui m'a empêché de m'en servir, mais ça fait aussi du bien de s'en passer parfois (pas trop longtemps hein lol)
Très beau lundi à toi. Bisous.
FP

Écrit par : Fabrice Parisy | 03/10/2016

Répondre à ce commentaire

Oui la valeur n'attend pas le nombre des années c'est bien vrai ça, pas besoin d'être âgé pour réaliser de belles choses ! J'essaie de rattraper mon retard dans mes mails mais j'ai bien du mal !
Belle semaine, bisous !
Cathy

Écrit par : CathyRose | 03/10/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.