31/10/2016

Paul Valéry a dit...

Le goût est fait de mille dégoûts...

00040267.jpg

C’est parfois une épine cachée et insupportable que nous avons dans la chair qui nous rend difficiles et durs avec tout le monde !

06:55 Écrit par humour...pas toujours... dans La vie.. | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | | |

Les truites…

Homme peche.gif– Gérard, combien tu as pris de truites, hier?

 

– Ben, tu le sais, j’en ai rapporté une douzaine…

 

– Tu t’es fait avoir.

 

– Comment ça?

 

– Je viens de trouver une facture dans ta poche de chemise.

Tu t’es fait avoir par le poissonnier. Il t’en a compté 18 ! ! ! ! ! ! ! !

oooOooo

Dieu vous surveille !

 

Les enfants attendent en ligne pour dîner à la cafétéria de l’école.

 

Au bout de la table, il y a un grand plateau rempli de pommes surmonté d’une affiche où c’est écrit: Ne prenez qu’une seule pomme, Dieu vous surveille.

 

Un peu plus loin, un autre grand plat rempli, cette fois, de biscuits aux brisures de chocolat.

 

Et là, il y avait une note griffonnée par une main d’enfant:

Allez-y! Prenez tout ce que vous voulez, Dieu surveille les pommes !

06:25 Écrit par humour...pas toujours... dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |

30/10/2016

C'est dimanche, le jour du bain !

Ah ! Si tout le jour je me sentais aussi bien qu'au sortir du bain… 

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000 chat  beau chat  1.jpg

Les bains, le vin et Vénus usent nos corps... Mais les bains, le vin et Vénus font la vie !

06:55 Écrit par humour...pas toujours... dans La vie.. | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | | |

Beuuuaaaarrrk ! ! ! !

homme ivrogne.gifUn Nioufi d’allure fort élégante rencontre un vieux compagnon de collège, grelottant sur un banc au bord du Saint Laurent.

– C’est formidable de se retrouver après si longtemps, dit-il, il faut absolument fêter cela!

 

– Non mais… Non mais, c’est pas vrai, t’es devenu un vrai bourgeois!

– Comme tu vois, et je suis tellement heureux, tiens, je t’invite ce soir au spectacle. Mais A UNE CONDITION, UNE SEULE (ET J’INSISTE)… C’est que tu passes d’abord à la maison pour te « décrasser » et t’habiller correctement car tu sens la moufette.

 

Après une brève hésitation, les souvenirs de bonne camaraderie l’emportent et le vagabond accepte les conditions. Il passe par la salle de bains et en ressort, méconnaissable, fraîchement « costumé » et « cravaté ».

 

Au soir, nos deux compères prennent place… La salle est bondée. Mais quelque chose ne va pas. Ça sent! Ça pue! Les gens se retournent!

– Ordure! tu n’as pas tenu parole. Tu es toujours aussi dégoûtant. C’et intenable.

 

– Minute! Je n’accepte pas que tu doutes de ma parole, je te jure, j’ai tout fait comme tu me l’as demandé ; je me suis lavé, savonné, de la tête aux pieds, j’ai changé tous mes vêtements, jusqu’à mes bobettes! Tiens, si tu en veux la preuve… J’ai encore les sales dans ma poche !

06:25 Écrit par humour...pas toujours... dans Humour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | |

29/10/2016

Pierre Doris a dit...

L’avantage du coup de foudre, c’est qu’il fait gagner du temps...

000000000 aimer.jpg

Tolérance : c'est quand on connaît des cons et qu'on ne dit pas les noms !

06:55 Écrit par humour...pas toujours... dans La vie.. | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | | |

Un Immigré...

homme discute.gifUn immigré embarque une prostituée à Paris dans sa voiture...

 

Ti demandes combien pour ine passe ?

- 100 euros

 

Pour ci prix-là ti acceptes à la manière "immigré" au moins ? Après un brin d'hésitation...Non, répond-elle un peu méfiante.

Et si ji t'offre 200 euros ?

Pas plus ? dit-elle, ne voulant pas prendre de risque.

 

- 300 euros.

Non, confirme-t-elle, ne craignant pas pour sa vertu, mais ne connaissant rien des coutumes algériennes, marocaines, tunisienne, irakienne, syrienne ou africaine en la matière....

OK, 1.000 euros mi ci ma dernière proposition !

 

Après avoir réfléchi un petit moment, elle se dit qu'une telle somme vaut bien un mauvais moment à passer et elle accepte.

 

Après 30 minutes d'ébats passionnés, le type se lève et va se rhabiller.

Exténuée et un peu surprise, la prostituée lui demande finalement :

 Écoute, quand tu m'as demandé de faire l'amour à la manière "immigré", je m'attendais à quelque chose de très pervers ou de très spécial ou même dégoûtant. Mais tout s'est bien passé... Alors, qu'est-ce que c'est exactement la manière " immigré" ?

- Ti envoies la facture à la mairie !

06:25 Écrit par humour...pas toujours... dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |

28/10/2016

La solitude...

Qui comprend l’humanité recherche la solitude...

Image18.jpg

L'isolement n'est pas la solitude absolue, qui est cosmique ; l'autre solitude, la petite solitude n'est que sociale !

06:55 Écrit par humour...pas toujours... dans La vie.. | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | | |

Les secrétaires...

vache1.gifTrois jeunes secrétaires discutent, à la pause, des tours qu'elles ont déjà joués à leur patron.

 

Moi, dit la première, j'ai découpé toutes les photos dans son Play-boy, et il n'a jamais trouvé qui avait fait le coup…

 

Ha ! Ha ! Ha ! Moi, dit la deuxième, il y a quinze jours, j'ai trouvé des préservatifs dans son tiroir, et je les ai tous percés avec une épingle...

 

La troisième, elle, s'évanouit...

06:25 Écrit par humour...pas toujours... dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |

27/10/2016

Théophile Gautier a dit...

Peu de gens ont le courage d’être lâches devant témoins...

39339.jpg

Peu avant sa mort, on lui dit : Mon cher Maître, vous êtes solide comme un chêne. Il répondit : Pour le tronc, ça va ; c'est le gland qui m'inquiète !

06:55 Écrit par humour...pas toujours... dans La vie.. | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | | |

A l'hôpital...

01.JPGA l'hôpital, une superbe jeune femme attend dans le couloir sur sa civière avant d'être conduite au bloc opératoire pour subir une petite intervention.

 

Elle s'inquiète un peu quand même, d'autant plus que l'heure tourne...

 

Un type en blouse blanche s'approche, relève le drap qui la recouvre et examine son corps nu.

 

Il rabat le drap, s'éloigne vers d'autres blouses blanches et discute.

 

Un deuxième en blouse blanche s'approche, relève le drap et l'examine.

 

Puis il repart.

 

Quand le troisième blouse blanche approche, lève le drap et la scrute, la jeune femme s'impatiente :

 

- C'est bien beau toutes ces auscultations, mais quand allez-vous m'opérer ?

 

L'homme en blouse blanche hausse les épaules :

 

- Je n'en ai aucune idée... nous on repeint le couloir !

06:25 Écrit par humour...pas toujours... dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |