20/01/2017

Auguste Comte a dit...

L’humanité se compose de plus de morts que de vivants... 

(1) (2) (3).jpg

La formule sacrée du positivisme : l'amour pour principe, l'ordre pour base, et le progrès pour but !

06:55 Écrit par humour...pas toujours... dans La vie.. | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | | |

Commentaires

Coucou Chadou, oh que oui côté hommes morts... heureusement enterrés, sinon quelle pyramide !!! Bon vendredi encore froid ce jour, bises de jill

Écrit par : jill bill | 20/01/2017

Répondre à ce commentaire

c'est vrai que nous sommes plus de sept milliard d'individus vivants actuellement ... mais si on additionne tous les morts qui nous ont précédé ... ça fait du nombre ...
en avant le progrès !
amitié .

Écrit par : Marie-Claude | 20/01/2017

Répondre à ce commentaire

merci pour ce beau cadeau,
belle journée à toi aussi, Chadou
gros bisous

Écrit par : Yvon | 20/01/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chantal,
C'est vrai que si il fallait compter les morts depuis que la terre existe, ça fait un sacré paquet.
Passe une très bonne journée, prends soin de toi, grosses bises, Véronique

Écrit par : Une fleur de Paris | 20/01/2017

Répondre à ce commentaire

hello ma Chadou

encore bien qu'il y en ai plus déjà qu'on est bcp trop sur terre ;)

bonne journée a toi
bisous et a Roucky ♥♥

Écrit par : nays | 20/01/2017

Répondre à ce commentaire

et bien croyons a la réincarnation , ça fera moins d'âme perdue ...:):)
je te souhaite une douce fin de semaine

gros bisous

Claire fontaine
Nérée Beauchemin

Claire fontaine où rossignole
Un rossignol jamais lassé,
N’es-tu pas le charmant symbole
D’un cher passé ?

Source de fraîche mélodie,
Qui fait fleurir, sous nos frimas,
Ce rosier blanc de Normandie,
Qui ne meurt pas !

À ce bouton de rose blanche,
L’hiver ne fut jamais fatal,
Non plus qu’au chêne qui se penche
Sur ton cristal.

Oh ! c’est une peine immortelle
Qui s’épanche, en larmes d’amour,
Dans la naïve ritournelle
De l’ancien jour.

C’est un reflet des ciels de France,
Ô fontaine, que tu fais voir,
Dans la limpide transparence
De ton miroir.

Écrit par : el lobo | 20/01/2017

Répondre à ce commentaire

coucou Chadou
ça nous sommes beaucoup sur cette petite planète, elle étouffe
bon vendredi
bisous

Écrit par : fruito | 20/01/2017

Répondre à ce commentaire

La première n'est pas fausse, c'est sûr ! Si on compte le nombre de morts depuis que l'homme existe, il est évident qu'il y en a plus, beaucoup plus, que de vivants ! Bon il a gelé à -8° chez moi cette nuit, et ça n'a pas dégelé de la journée, mais qu'est-ce qu'il a fait beau encore !
Belle soirée, bisous !
Cathy

Écrit par : CathyRose | 20/01/2017

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Chadou...
Ah, elle est intéressante la citation d'Auguste Comte.
Au premier degré, on peut dire qu'en effet, depuis que l'humanité existe, le nombre de disparus doit forcément avoir dépassé le nombre de ceux qui vivent aujourd'hui.
Au second degré, on peut dire qu'il a voulu dire qu'une minorité (parmi le vivants) fait plus de bruit que la majorité silencieuse...
J'espère que tu vas bien, sinon.
Le froid persiste, mais on a de très belles journées ensoleillées.
Bisous, bon samedi à toi.
FP

Écrit par : Fabrice Parisy | 20/01/2017

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,
Merci pour votre commentaire. J'espère que votre examen coloscopique se passera bien et surtout que tout sera normal. En ce qui me concerne je vais "à ma demande" repasser à nouveau dans quelques jours une gastroscopie afin de voir si mes ulcères à l'estomac sont cicatrisés ou pas, ce n'est pas un examen particulièrement agréable non plus! la médecine en miniaturisation est fort heureusement bien avancée, car maintenant les caméras endoscopiques ne sont pas très grosses! Je vous souhaite une bonne nuit, et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

Écrit par : columbo1962 | 20/01/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.