09/02/2018

Jules Verne a dit…

Rien ne s’est fait de grand qui ne soit une espérance exagérée…

00000000000000000000000000000000000  00000000 000 chat idéal cache cache.jpg

Eh ! Que diable ! Il faut bien bouillir quelquefois ! Dieu nous aurait mis de l'eau dans les veines et non du sang, s'il nous eût voulus toujours et partout imperturbables !

06:55 Écrit par humour...pas toujours... dans La vie.. | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | | |

Commentaires

Coucou Chantal,
J'aime bien cette phrase signée Jules Verne : "Rien ne s’est fait de grand qui ne soit une espérance exagérée…". C'était dans ces écrits un inventeur et un précurseur.
Moins froid ce matin, mais ce sera de la flotte pour nous.
Bises et bon vendredi

Écrit par : ZAZARAMBETTE | 09/02/2018

Répondre à ce commentaire

hello ma Chadou

un peu flou dans ma tête ces phrases :(

ça caille caille dur :)
bonne journée Chadoudou
bisous et a Roucky ☺♥

Écrit par : nays | 09/02/2018

Répondre à ce commentaire

bin moi je ne suis pas méchante mais faut pas me chercher rire bisous mon amie chadoudoud

Écrit par : amandine durez | 09/02/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chantal
Des citations pleines de sagesse .
Je te souhaite un bon après-midi.
Gros bisous

Écrit par : corinne3 | 09/02/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chantal
Des citations pleines de sagesse .
Je te souhaite un bon après-midi.
Gros bisous

Écrit par : corinne3 | 09/02/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chantal
Des citations pleines de sagesse .
Je te souhaite un bon après-midi.
Gros bisous

Écrit par : corinne3 | 09/02/2018

Répondre à ce commentaire

je te souhaite une douce fin de semaine ici la neige est arrivée , elle tombe finement mais ne tient pas encore ...pour le moment ça fait juste de la boue ....comme la pluie ....

pas de tapis blanc ....

bisous en poésie


EN FEVRIER
En février luisent les hautes neiges. Les bois
velus serrent un peu de nuit. Au ventre des
collines, un paysan plié pousse une mule
vers un clocher fantôme. Dans le silence alors
tout se ferme dans les clotures : meules et ruches,
granges, greniers et bergeries fourbues, couvant
des souffles chauds et des odeurs de laines. Une
brebis bêle au créneau, vers la charrette délaissée,
quelques tonneaux, quelques fagots éparpillés
dans la cour que piquent les merles. L’unique feu
brûle dans la maison où devant l’âtre, assises,
des femmes jusqu’aux cuisses se retroussent,
montrant jupons et bas de fil, tandis qu’au ciel
dans un parfum de chou fument les linges. Plaisir
secret, pauvre richesse ! Ailleurs grondent
les guerres et les rois dont les rages du moins
s’émoussent dans l’hiver. souffrir décroît. Vivre est
au coeur caché de la saison. Dans la forêt
l’homme coupe du bois. Une vieille en fichu
se glisse sous la haie, lui porte la
nouvelle : l’enfant est né, un fils, il est
dix heures. Sur la plaine éblouie
le soleil rayonne d’un plus vif éclat.


Auteur(s) Joubert, Jean

Écrit par : el lobo | 09/02/2018

Répondre à ce commentaire

un pt coucou du soir,
moi je bouts souvent mdr
bonne nuit
un peu vite quand même
bisous

Écrit par : fruito | 09/02/2018

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,
Merci pour votre commentaire. Eh bien dans ma région le ciel s'est éclaircie en fin de journée, mais bon il fait froid bien que la neige a complètement fondue. Je vous souhaite une bonne fin de soirée, et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

Écrit par : columbo1962 | 09/02/2018

Répondre à ce commentaire

J'aime bien la seconde citation, nous sommes des êtres humains, il est normal de bouillir parfois, on ne peut pas toujours rester de marbre ! Ici c'est toujours l'hiver ... neige, grêle, froid, pluie, mais aussi de belles éclaircies !
Bon week-end, bisous !
Cathy

Écrit par : CathyRose | 10/02/2018

Répondre à ce commentaire

Et aujourd'hui, s'il y a des noix, l'hiver est froid.
Au mois de février, chaque herbe fait son pied.

De la neige encore dans nos campagnes et sur quelques trottoirs. Ce jour, le ciel se dégage, alors espoir...

Je te souhaite un bon samedi un bon weed-end et bisous.

Écrit par : judith | 10/02/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire